Sites de poker en ligne

Le poker en ligne vous permet d'affronter des joueurs du monde entier, 24/24h, 7/7j, vous pouvez décider de jouer gratuitement ou jouer de l'argent réel pour essayer d'empocher les mises des autres joueurs. Les sites de poker en ligne vous offrent la possibilité de participer à des Freerolls (tournois à entrée gratuite) avec à la clé de grosses sommes d'argent, vous pouvez aussi participer à des tournois satelites vous permettant d'accéder aux plus grands tournois sur terre ferme (World Poker Tour, European Poker Tour ou World Serie of Poker). La plupart de ces sites proposent des écoles de poker pour apprendre les règles du Texas Hold'em Poker et des autres jeux.

Toutes les salles de poker en ligne autorisées en France :

  • Winamax

    Winamax

    Winamax, la salle de poker préférée de Patrick Bruel a été créée en 1999 à Londres. Winamax vous propose un logiciel de poker accessible sur PC comme sur MAC. Avec ses nombreux atouts pour le confort des joueurs, winamax est sans aucun doute l'adresse de premier choix pour jouer au poker. Jeux : Texas Hold'em, Omaha.
    Bonus : 500€

    » Visiter Winamax
  • PMU Poker

    Pmu Poker

    Inscrivez-vous dés aujourd'hui sur PMU Poker et bénéficiez d'un généreux bonus. PMU Poker vous propose une école de poker pour débuter et s'initier rapidement au poker en ligne. Jeux : Texas Hold'em, Omaha.
    Bonus : 25€

    » Visiter Pmu Poker
  • Pokerstars

    PokerStars

    PokerStars permet de jouer gratuitement au poker ou pour de l'argent. Fréquenté par de nombreux professionnels du poker, Pokerstars offre à ses joueurs des promotions tout au long de l'année. Jeux : Texas Hold'em, Omaha.
    Bonus : 500€

    » Visiter PokerStars
  • Betclic poker

    BetClic Poker

    Rejoignez Betclic Poker pour jouer en ligne sur les meilleures tables de CashGame, Tournois ou Twister. Jeux : Texas Hold'em, Omaha.
    Bonus : 500€

    » Visiter BetClic Poker
  • Bwin Poker

    Bwin Poker

    Bwin Poker est sans nul doute la meilleure salle pour débuter dans le poker en ligne. En plus de pouvoir jouer au poker, vous pouvez parier sur tous les sports. Jeux : Texas Hold'em, Omaha.
    Bonus : 500 €

    » Visiter Bwin Poker
  • Unibet Poker

    Unibet Poker

    La salle de poker d'Unibet. Cette salle de très bonne qualité comble régulièrement les joueurs de promotions en tout genre. Jeux : Texas Hold'em, Omaha.
    Bonus : 500€

    » Visiter Unibet Poker
  • PartyPoker

    PartyPoker

    Géré par bwin.party, Partypoker est un des plus gros sites de poker au monde. Partypoker ne cesse de satisfaire ses membres avec des promotions incessantes, mensuelles ou quotidiennes. Les championnats mensuels freerolls permettent de gagner des milliers d'euros. Jeux : Texas Hold'em, Omaha.
    Bonus : 500€

    » Visiter PartyPoker

Le poker est un jeu de stratégie

Les informations suivantes devraient vous aider à améliorer vos compétences au poker. Après avoir lu et compris cet article, vous serez capable de jouer et même de gagner, sans beaucoup d'expérience.

Contrairement à d'autres jeux casino, vous ne jouez pas contre l'ordinateur, mais contre d'autres joueurs, qui comme vous, sont assis face à leur ordinateur. Bien que le facteur « chance » joue un rôle non négligeable au cours du jeu, à plus long terme, c'est le meilleur qui gagne.

Lorsque suffisamment de joueurs jouent un nombre élevé de mains, à plus long terme, chaque joueur recevra à la fois beaucoup de bonnes et mauvaises cartes. Cela signifie que le facteur « chance » est distribué de façon équitable et le joueur possédant la meilleure stratégie gagnera. Le poker est donc un jeu de chance à court terme, et à plus long terme, un jeu complexe mêlant stratégie et compétences.

Le poker combine des éléments mathématiques, tactiques, psychologiques et recouvre ainsi de multiples aspects. Selon un proverbe bien connu des professionnels du poker, « il faut 5 minutes pour apprendre le jeu et toute une vie pour le maîtriser ».

Conseils pour les débutants

En tant que débutant, il faut absolument commencer par jouer de « l'argent fictif » (Play Money). De cette façon, vous apprenez les règles du jeu et jouez au poker sans risque. Une fois que vous avez joué avec succès aux « tables d'argent fictif» (Play Money Tables), vous pouvez démarrer à une limite inférieure minimale (2 cents/4 cents, 5 cents/10 cents) à des « tables d'argent réel » (Real Money Tables). Les règles s'appliquant aux table d'argent réel sont les mêmes mais vous remarquerez qu'avec de l'argent réel le jeu est joué différemment.

10 suggestions pour débutant :

• Observez la table avant de commencer à jouer. Essayez de reconnaître le style de jeu de vos adversaires. Toute information a de la valeur !
• Le poker exige beaucoup de discipline ; ne vous laissez pas guider par votre curiosité !
• Ne jouez pas lorsque vous êtes fatigué, distrait ou manquez de concentration.
• Apprenez à ne pas jouer toutes les mains. Tout le monde peut et doit se coucher (abandonner la main), ne pas suivre chaque augmentation de mise. Si la probabilité joue contre vous, vous devez vous coucher. L'argent non perdu est de l'argent gagné.
• Ne vous laissez pas presser par le temps. Réfléchissez avant d'agir.
• Ne bluffez pas avant d'avoir compris le jeu. Si vous vous servez des mathématiques, vous pouvez gagner sans bluffer.
• Tenez-vous en aux probabilités mathématiques et vous gagnerez.
• Acceptez le fait que vos adversaires sont probablement meilleurs que vous. Si vous continuez à perdre ou commettez des erreurs graves, vous êtes probablement le pire joueur à cette table. Si vous pensez que vos adversaires sont trop forts, changez de table.
• Restez fidèle à votre tactique, que vous gagniez ou perdiez. Rappelez-vous bien que le jeu reste le même.
• Ne laissez pas vos émotions vous influencer dans votre jeu. Les émotions n´ont pas leur place à la table d´enjeu.

La bankroll

La bankroll est la quantité d'argent dont le joueur dispose. Avant de jouer, vous devriez mettre un certain montant d'argent de côté pour votre bankroll. Ne jouez jamais avec de l'argent dont vous avez besoin au quotidien. Une autre définition de la bankroll : L'argent que vous pouvez vous permettre de perdre.

Le « Quality bankroll management » est essentiel pour jouer au poker avec succès. En tant que joueur, vous devez être capable de résister si la chance ne se trouve pas de votre côté. Pour ce faire, une bonne gestion de votre argent doit être un élément central de vos compétences en poker.

Ne misez jamais toute votre bankroll. Une règle basique est de mettre 5 à 10% de sa bankroll sur la table. Cette règle vaut notamment pour les tournois « Sit and Go » (tournois avec un nombre limité de joueurs qui démarre dès que le nombre requis de joueurs est atteint) et des jeux d´argent. Pour les joueurs aimant jouer à des grands tournois multi-table, nous vous recommandons de ne pas dépenser plus de 2% de votre bankroll. Puisqu'entre 500 et 2000 joueurs participent généralement aux tournois sur internet, il est difficile, même pour le meilleur d´entre eux, d'en avoir pour son argent. Votre bankroll détermine quelles sont vos vraies limites.

N'oubliez pas que, quand vous misez, vous réduisez le montant de votre bankroll qui devient ensuite plus sensible à des variations. Après un paiement, vous devriez atteindre des limites inférieures en adéquation avec votre bankroll.

Prenez une pause lorsque vous avez joué tout votre bankroll. Ne rejouez que si vous en avez les moyens.

Styles de jeu

Au poker, on se réfère généralement aux joueurs conservateurs ou larges et agressifs ou passifs.

• Le joueur conservateur ne joue presque que les très bonnes mains de départ. Sur une table à 10 joueurs, le conservateur ne verra généralement que 25% des flops.
• Le joueur large joue beaucoup de mains de départ et espère que le flop améliorera sa main. Les joueurs larges verront le flop au moins 30% du temps.
• Le joueur agressif prend contrôle de la table en pariant haut et en relançant souvent, c'est à dire en misant un montant supplémentaire. Cette stratégie permet de gagner plus de pots sans « showdown » (abatage) mais le risque encouru est plus élevé.
• Le joueur passif laisse aux autres joueurs le contrôle de la table et ne paye que les relances des autres. Ces joueurs ne gagnent que quand ils ont la meilleure main.

Le nombre de joueurs à la table détermine le style de jeu choisi. Plus il y a de joueurs à la table, moins il y a de mains de départ susceptibles d'être jouées. Moins il y a de joueurs assis à la table, plus il y a de mains de départ susceptibles d'être jouées.

Les livres de stratégie de poker vous diront que le style conservateur/agressif est toujours le meilleur. Cela signifie que vous ne jouez que des bonnes mains, mais vous les jouez agressivement.

Position à la table

La position ne correspond pas à la place que l'on occupe à la table de poker mais à la position occupée par rapport au donneur. En tant que débutant, on a tendance à sous-estimer l'importance d'une bonne position.

« Position » se réfère au joueur assis sur le bouton du donneur. Les deux « blinds » suivent. Ces derniers, ainsi que le joueur suivant, tiennent ce qui est généralement appelé la « position d'avance » (Early Position), les trois suivants ont une « position intermédiaire » (Middle Position) et les trois derniers sont en « position de retard » (Late Position).

Dans chaque jeu, il y a des joueurs assis à votre droite qui agissent avant vous et des joueurs à votre gauche qui agissent après vous. Puisque chaque joueur agissant avant vous révèle des informations, dans ce sens le dernier joueur à la table a le plus gros avantage. Va-t-il augmenter la mise ? De combien ? Qui va payer la relance ? Plus vous êtes en dernière position, mieux c´est !

En dernière position, il vous est possible de jouer de plus mauvaises cartes qu'en position plus avancée. Pour ce faire, vous devez bien utiliser l'information recueillie. Le poker est un jeu où un avantage en information peut être directement transformé en argent.

Choix des mains de départ

Le choix des mains de départ est décisif pour le succès de votre jeu. Etant donné leur probabilité mathématique, les mains de départ peuvent être ordonnées selon un système d'évaluation.

Les 10 meilleures mains de départ sont :

• 1. AA
• 2. KK
• 3. QQ
• 4. jj
• 5. AK
• 6. TT
• 7. AQ
• 8. AJ
• 9. QK
• 10. AK

Description des abréviations :

• A : As
• K : Roi (King)
• Q : Reine (Queen)
• J : Valet (Jack)
• T : 10 (Ten)
• 9-2 : Neuf-deux
• S : suited (deux cartes de la même couleur, par exemple deux cœurs ou deux carreaux)
• X : cartes quelconques

Pour simplifier, on divise les mains de départ en plusieurs groupes. Ces groupes sont classés par ordre décroissant, et au sein de ces groupes même, les cartes sont rangées par ordre décroissant de la gauche vers la droite.

• Groupe : AA, KK, QQ, JJ, AKs
• Groupe : TT, AQs, AJs, KQs, AK
• Groupe : 99, JTs, QJs, KJs, ATs, AQ
• Groupe : T9s, KQ, 88, QTs, 98s, J9s, AJ, KTs
• Groupe : 77, 87s, Q9s, T8s, KJ, QJ, JT, 76s, 97s, Axs, 65s
• Groupe : 66, AT, 55, 86s, KT, QT, 54s, K9s, J8s, 75s
• Groupe : 44, J9, 64s, T9, 53s, 33, 98, 43s, 22, Kxs, T7s, Q8s
• Groupe : 87, A9, Q9, 76, 42s, 32s, 96s, 85s, J8, J7s, 65, 54, 74s, K9, T8, 43

Il n'existe de règle absolue ni sur quand ni sur comment on peut jouer chaque main. Tout dépend de la pile de jetons du joueur, de sa position et du niveau de blinds. Les points évoqués ci-dessus ne constituent que des repères servant à évaluer les mains de départ.

En principe, les débutants sous estiment le potentiel des cartes « de connexion » de même couleur, comme le 7 ou le 8 de cœur. On ne gagne pas ces mains aussi souvent que des as mais si elles complètent un straight ou un flush, elles aideront généralement à gagner un gros pot.

Les cotes du pot

Comme mentionné ci-dessus, le poker contient une part non négligeable d'éléments mathématiques. Ces éléments peuvent servir à décider, si l'on paye ou non, une relance...

Par exemple :

Le pot est de 40€ et vous avez : 7s8s
Et le Flop vient : Ac10h9h

C'est au tour de votre adversaire et il parie 10€

Pour le moment le 8 est votre seule carte élevée, avec laquelle vous perdrez très probablement. Cependant n'importe quel valet ou 6 vous donnera une quinte. Quelle est la probabilité que vous rencontriez l'une de ces cartes ? Le jeu de cartes complet contient 52 cartes. Si 5 d'entre elles sont visibles, cela signifie qu'il reste 47 cartes. Pour compléter votre main, vous avez besoin d'un des quatre valets ou des quatre 6. Cela correspond à une proportion de 8 bonnes cartes sur 39 mauvaises cartes. Ainsi, les chances de compléter votre main sont 1:4.875.

Maintenant vous avez connaissance de la possibilité de compléter votre main, mais vous ne savez toujours pas si vous devez payer les 10€ de relance de votre adversaire. Pour prendre cette décision, vous devez maintenant comparer les chances de compléter votre main avec le ratio du pari avec les meilleurs gains possibles. Votre adversaire a parié 10€ et il y a déjà 40€ dans le pot. Vous devez payer 10€  afin de gagner 50€. Ce qui représente un ratio de 5:1. Maintenant la décision est facilitée. Vous avez 1:4.875 de chance de compléter votre main et vous recevrez 5:1 pour votre pari. Dans une telle situation, il serait justifié de suivre ; cela ne signifie pas que vous gagnerez cette main à chaque fois mais à long terme vous ferez du profit grâce à cette stratégie.

Miser

L'erreur classique d'un débutant consiste à effectuer une mauvaise relance au mauvais moment. Il y a plusieurs raisons expliquant pourquoi vous devriez miser ou relancer. Les trois raisons les plus communes sont les suivantes :

Value Bet (Mise de valeur)

Une relance correspond à une mise de valeur quand le joueur suppose qu'il détient les meilleures cartes et veut relancer le pot. Le joueur essaie d'estimer le montant maximal que les adversaires sont prêts à payer. Le joueur ne veut pas qu'ils passent mais qu'ils augmentent la taille du pot le plus possible afin qu'il/elle gagne le plus possible avec sa bonne main.

Quand vous jouez contre un « conservateur », vous devriez placer des mises de faible valeur, sinon votre adversaire se couchera (abandonnera la main). Les joueurs larges payent des mises de plus haute valeur. Dans ce cas, on constate mieux l'importance de s´informer sur ses adversaires afin de bien évaluer leurs styles de jeu.

Semi Bluff

Le Semi Bluff signifie que l'on relance sans bonne main mais en ayant plusieurs possibilités avec la prochaine carte (Turn) ou encore celle d'après (River). Le but est d'agir comme si vous aviez une bonne main pour que les adversaires arrêtent ou pour obtenir la meilleure main avec les prochaines cartes communes. En utilisant des combinaisons de chances d'un gain, le semi bluff est un bon instrument. Cependant, il faut avoir suffisamment de chances pour obtenir une bonne main. Dans ce cas, le Flush Draw et l'Open-Ended Straight Draw seraient des exemples typiques

Exemple :

Vous avez Ah 4h et le Flop vient avec 2s 3h Jh. Vous êtes en première position et vous n'avez rien pour l´instant. Cependant, n'importe quel cœur (encore 9 cartes) et n'importe quel 5 (4 cartes parmi lesquelles se trouve un cœur) vous donnera un Flush ou un Straight et ainsi une bonne main. C'est pourquoi vous devriez parier. Dans le cas où votre adversaire n'a rien, il arrêtera. S'il doit suivre, il y a encore 12 cartes qui vous aideront à gagner la main susceptible d'être la meilleure.

Vous ne devriez pas utiliser le Semi Bluff trop souvent car vos adversaires finiront par reconnaître cette manœuvre et commenceront à jouer contre vous.

Information Mise

C'est parfois bon de miser en première position afin d'en savoir plus sur la main de votre adversaire.

Par exemple :

Vous avez KJ en position intermédiaire et payez le blind. Tous les adversaires après vous arrêtent, seulement le petit Blind relance. Vous décidez de suivre et le FLOP vient K25. Vous possédez maintenant la meilleure paire et une bonne main, mais votre adversaire pourrait aussi posséder AK, KQ ou KK ou même TT, JJ ou QQ. Afin d'évaluer la force de main de votre adversaire, vous devriez placer un petit pari. Si votre adversaire relance, vous pouvez aisément en déduire que votre main est battue et vous devriez arrêter. Dans le cas contraire, vous avez de bonnes chances de remporter cette main.

Il est important de se rappeler quel type de joueur est votre adversaire lorsque vous cherchez des informations sur une mise. Un joueur très agressif considérera votre petite mise comme une faiblesse et devrait de nouveau relancer avec une main plus faible. Vous êtes alors dans une situation difficile puisque vous ne savez pas si vous devez suivre ou arrêter.

Vous pouvez faire une Check Raise contre un joueur agressif. Cela signifie que vous checkez même si vous avez une bonne main et espérez que le joueur agressif placera une mise. Quand c'est de nouveau votre tour, l'adversaire relance. Au cas où ça n’est pas une bonne main, il est presque forcé de s'en débarrasser. Si jamais il relance de nouveau, il est cependant temps que vous vous débarrassiez de vos propres cartes.

Bad Beat

Vous subissez un “Bad Beat” lorsque vous possédez la meilleure main et misez en fonction du ratio de la mise par rapport aux gains attendus mais que vous êtes vaincu par l'adversaire possédant de plus mauvaises cartes que vous, ainsi qu'un mauvais ratio. Tout joueur doit s'attendre à un Bad Beat ; vous ne pouvez pas gagner à tous les coups. Les joueurs professionnels essaient de maximiser leurs gains à long terme. Vous ne devez pas perdre votre sang froid à cause d'un Bad Beat mais plutôt considérer qu'il fait partie intégrante du jeu.

Le but est de minimiser vos propres erreurs et de profiter de celles de vos adversaires.

Statistiques

Probabilités pour des mains spécifiques

Voici les différentes probabilités de recevoir ou de compléter une main spécifique. Toutes les probabilités mentionnées sont celle du Texas Hold'em.

Preflop (les deux premières cartes, distribuées cachées par le donneur)

• Probabilité d'obtenir une paire : 5,9%
• Probabilité d'obtenir deux cartes de même couleur : 23,5%
• Probabilité d'obtenir deux as : 0,45%
• Probabilité d'obtenir deux cartes connectrices (ex : 8 et 9 ou Valet et Dame) : 25,7%

Flop (les trois premières cartes communes)

• Probabilité d'obtenir un Brelan (Three of a kind) ou un Carré (Four of a kind) en possédant une paire : 11,8%
• Probabilité d'obtenir une paire en possédant deux cartes inégales : 32,4%
• Probabilité d'obtenir un Flush en possédant deux cartes de la même couleur : 0,84%
• Probabilité d'obtenir un Flush Draw en possédant deux cartes de la même couleur : 11%

Turn et River (les quatrième et cinquième cartes communes)

• Probabilité d'obtenir un open-ended Straight Draw (ex : vous détenez quatre cartes de la même suite et il vous manque, soit une carte au-dessus, soit en dessous, pour compléter un straight) : 31,5%
• Probabilité d´un Gutshot Straight Draw (Il manque seulement une carte au milieu pour compléter un straight) : 16,5%
• Probabilité d'un Flush pour une River : 19,6%
• Probabilité d'un Straight pour un Turn : 17%
• Probabilité d'un Straight pour une River : 17,4%

Comparaison de la probabilité d'un gain entre deux mains

• Probabilité qu'une « Pocket Pair » (deux cartes privatives du même rang) moins élevée l'emporte sur une « Pocket Pair » plus haute : 18,5%
• Probabilité que deux cartes privatives n'appartenant pas au même rang l'emportent sur une Pocket Pair moins haute : 45%
• Probabilité qu'une main dominatrice (ex : AJ vs. AK) gagne : 24%
• Probabilité qu'une très haute main d´une même couleur gagne contre une paire plus élevée (ex : AA vs. KTs) : 12,7%
• Probabilité qu'une très haute main de couleurs différentes gagne contre une paire plus élevée (ex : AA vs. KTo) : 7,2%
• Probabilité que deux cartes plus faibles, de couleur différente, gagnent contre deux cartes plus fortes (ex : BT vs. AK) : 36,7%
• Probabilité que deux cartes plus faibles, de même couleur, gagnent contre deux cartes plus fortes (ex : BT vs. AK) : 41%
• Probabilité que deux cartes de couleur différente, non consécutives et plus faibles, gagnent contre deux cartes consécutives et plus fortes, de même couleur. (ex : T4o vs. AKs) : 32,4%

Probabilité de gagner avec des mains spécifiques

• AA (deux As) : 75%
• KK (deux Rois) : 63,5%
• DD (deux Reines) : 56,1%
• JJ (deux Valets) : 50%
• AKs (As et Roi de même couleur) : 51,1%
• AKo (As et Roi de couleur différente) : 48,1%
• AQs (As et Reine de même couleur) : 46,5%
• TT (deux dix) : 43,5%
• AJ (As et Valet de même couleur) : 41,7%
• AQ (As et Reine de couleur différente) : 42,4%

Les mains qui gagnent le plus de pots

• Two Pair (Deux paires) : 31%
• One Pair (Une paire) : 27%
• Three of a Kind (Brelan) : 12%
• Straight (Quinte) : 9%
• Flush : 9%
• Full House : 9%
• High Card (Haute Carte) : 2%
• Four of a Kind (Carré) : 1%
• Straight Flush : 1%

  • Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé)


Lectures recommandées sur le même thème :

Vivre du poker en ligne

Sites de paris hippiques

Sites de paris en ligne


Partager :