Comment acheter sur des sites qui ne livrent pas en France ?

Monde

Acheter en ligne sur des sites étrangers peut être intéressant car il est possible d'avoir un prix plus bas pour certains articles, prix qui pourra encore être réduit avec le taux de change, dans le cas où le pays d'achat aurait un cours moindre que celui de l'euro.

Dans le territoire de la Communauté Européenne, il n'y aura pas de frais de douanes à payer en vertu de la clause de la libre circulation des biens et des personnes au sein de la communauté.

Dans le cas d'un achat effectué dans un pays hors EU, quelques détails doivent être pris en compte. Tout d'abord, s'assurer que l'achat en ligne de l'article en question est autorisé en France. Ensuite, veiller à connaître les procédures se rapportant aux formalités douanières. C'est en fonction de l'article que les taxes douanières seront fixées. Des produits valant moins de 22 euros, frais de transport compris, sont exempts de frais douaniers. Certains colis d'un montant de 45 euros peuvent aussi passer à la douane sans payer ni TVA ni droit de douane.

La réexpédition de colis

De nombreux vendeurs étrangers n’expédient pas leurs articles en dehors de leur pays. Heureusement, pour les adeptes du shopping, il existe un moyen de contourner, tout à fait légalement, cette limitation.

L'astuce consiste à se créer une adresse postale dans le pays étranger. Les achats que vous effectuerez sur ces sites seront alors livrés à cette adresse, puis réexpédiés à votre domicile en France. Ainsi, cela vous permet d'acheter des produits qui normalement ne sont pas disponibles chez nous. Quelques sociétés se sont spécialisées dans ce type de service de réexpédition postale.

Toutes fonctionnent globalement de la même manière : après vous être inscrit en ligne, vous recevez par e-mail votre adresse postale étrangère. Cette adresse est celle de l'entrepôt de l'entreprise où seront stockés vos achats en attente de réexpédition. Vous effectuez normalement vos achats en ligne mais vous donnez comme lieu de livraison l'adresse de l'entrepôt de la société de réexpédition. Celle-ci vous avertit dès qu'elle reçoit votre colis, et vous décidez du moment où vous voulez que la réexpédition se fasse. Évidemment, profitez-en pour regrouper vos achats, vous recevrez alors un seul colis en France, avec une notable économie de frais postaux.

Quelques sites:

Shipito : Réexpédition de colis des États-Unis vers le monde entier.
Easy-Delivery : Réexpédition de colis de l'Europe vers le monde entier.

Comment fonctionne Shipito ?

Est-ce que ce système est vraiment intéressant ?

Cela dépendra des conditions tarifaires de la société de réexpédition que vous choisirez, du prix des produits que vous achèterez, des taxes douanières, du taux de change, etc. Si vous êtes un habitué, et que vous en maitrisez bien les divers aspects, cela peut s'avérer très intéressant financièrement.

Connaître à l'avance les frais de douane

Connaître à l'avance les frais de douane est possible en se rendant sur le site http://www.douane.gouv.fr. Le montant des taxes douanières dépend du type de marchandise. En gros, il faut ajouter 25 % à 30 % à la valeur du colis.

Echapper aux frais de douanes

Si le vendeur envoie votre colis en passant par un transporteur agréé par la DGDDI (direction générale des douanes et droits indirects) comme UPS, TNT, DHL ou Fedex vous aurez 99 % de chance d'avoir des frais de douane et de dossier. S'il utilise Airmail (lettre simple) comme mode de transport, vous aurez 70 % de chance de payer des taxes douanières. Si le vendeur inscrit GIFT sur le colis, vous n'aurez plus que 10 % de chance d'en payer.

Autre astuce pour limiter les frais

Plutôt que de vous faire envoyer vos produits, faites-les vous rapporter. Des sites comme Jwebi ou WorldCraze mettent en relation consommateurs et voyageurs. Ils sécurisent transactions et livraisons. Il suffit d'indiquer le nom de l'article et le lieu de l'achat, puis de convenir avec le globe-trotter du montant de son bonus. Sachant que vous ne paierez alors des frais de douane qu'au-delà de 450 € d'achat, comme le prévoit la législation pour un voyageur qui prend l'avion ou le bateau. Au lieu de 150 €.

Compatibilité des produits

Lors d'un achat à l'étranger, vérifier si l'appareil sera fonctionnel en hexagone est recommandé. En effet, certaines normes ne sont pas identiques pour tous les pays, notamment l'intensité du courant, la forme des prises, les paramètres WI-FI, les systèmes de couleur et autres paramètres. Les conditions d'utilisation doivent donc être vérifiés pour savoir si l'objet sera utilisable ou s'il nécessitera une mise au point.

DVD et Blu-ray

Avant de commander des films DVD à l’étranger, certains points sont à prendre en considération.

Réparti en plusieurs zones, le marché du DVD se veut protecteur concernant les droits des films. Chaque zone possède ses propres DVD et lecteurs. Hormis les matériels « multizones », vous devez absolument choisir un lecteur appartenant à la même zone que le DVD choisi. Les deux dispositifs respectent les mêmes normes.

Les zones en question sont :

• Zone 0 : « multizones » ou toutes zones confondues
• Zone 1 : USA, Canada
• Zone 2 : Europe, Japon, Moyen-Orient, Afrique du Sud, Égypte
• Zone 3 : Hong Kong, Asie de l'Est, Asie du Sud Est
• Zone 4 : Nouvelle-Zélande, Australie, Amérique Centrale, Afrique du Sud, Mexique, Caraïbe
• Zone 5 : Inde, ex Union Soviétique, Afrique, Mongolie, Corée du Nord
• Zone 6 : Chine

L'importance des zones est de taille, car seuls les éditeurs décident de ce que doivent contenir les DVD, notamment sur le plan sous-titrages, bonus et jaquette. Ces distinctions compliquent considérablement l'acquisition de films à l'étranger. Parmi les zones intéressantes, citons :

• Zone 1 : les films sortent souvent plus tôt qu'en Europe. Acheter un film dans cette zone, c'est avoir la possibilité de se procurer d'un DVD qui n'est même pas encore disponible en salle en Europe.
• Zone 5 : les DVD sont lisibles presque partout et coûtent moins cher.

Le zonage des Blu-Ray :

•  Zone A/1 : Amérique du Nord, Amérique centrale,  Amérique du Sud, Corée, Japon, Asie du Sud-Est
•  Zone B/2 : Europe, Océanie, Afrique, Australie, Nouvelle-Zélande
•  Zone C/3 : Russie, Inde, Chine, le reste du monde 


Lectures recommandées sur le même thème :

Jeux vidéo moins chers

Transport de colis entre particuliers

Partager :