Louer son jardin - Idées pour rentabiliser au max son jardin

Ni draps à changer ni vaisselle à remplacer. Louer son jardin présente moins de contraintes que de louer sa maison. Et peut aussi rapporter gros. « Un jardin se loue en moyenne entre 130 et 150 € par jour auxquels s'ajoutent les frais d'entretien de 10 à 200 €. Un propriétaire peut gagner de 1000 à 4000 € entre mai et septembre.

Jardins Privés

Jardin avec balançoire pour un anniversaire, terrasse végétalisée pour télétravail, terrain boisé pour vin d'honneur, roof top pour apéro dînatoire, étang poissonneux pour pêcher... Les cas de figure sont multiples et les prix tout autant parmi les centaines d’annonces de la plateforme Jardins-Privés.com. Le site met en relation les particuliers autour de la location de jardins privés. Les particuliers peuvent y proposer leur jardin en location pour une journée, une demi-journée ou bien une soirée.

750 € par jour pour un jardin panoramique alpin, 250 € pour un petit coin de paradis marseillais... Chacun définit son tarif. », Jardins-Privés.com encaisse une commission de 20 % sur toutes les transactions gérées par la plateforme. Pas d'assurance dans le contrat. C'est la responsabilité civile du locataire qui entre en jeu en cas de dommages et la caution est encaissée en cas de dégâts matériels.

Location de piscine

Une piscine, ça ne sert pas tous les jours et ça coûte cher. Alors pourquoi ne pas en tirer profit ? Deux sites collaboratifs de location de piscines, apparus il y a quelques années, sont toujours dans la course : la plateforme parisienne Swimmy et la toulousaine Louer une piscine.

Il faut dire que l'affaire peut se révéler lucrative pour les quelque 10 000 Français qui ont déjà sauté le pas. À raison de 100 à 120 € par jour, les adhérents gagnent en moyenne 1000 € par mois entre mars et octobre. Et certains atteignent même 3000 € mensuels s'ils s'y consacrent à temps plein comme le font quelques retraités, surtout s'ils sont placés à des endroits convoités comme la périphérie des grandes métropoles.

Jardin contre récolte

Vous êtes propriétaire d’une parcelle de terrain laissée à l'abandon par manque de temps, d’envie ou parce que vous n’avez pas la main verte ? Rentabilisez-la en la proposant à la location. Et si vous ne souhaitez pas vous séparer de tout votre jardin, louez-en seulement une petite partie.

Preter son jardin

Comme son nom l’indique, le site Pretersonjardin consiste à prêter un petit coin de son jardin à un tiers sous certaines conditions.

Il s’agit de donner à un individu passionné par le jardinage l’autorisation d’exploiter une petite partie de son espace jardin au lieu de le laisser envahir par les mauvaises herbes par manque de temps ou de connaissance. En échange, l’exploitant partage sa récolte avec le propriétaire.

La mission du site est de mettre en relation deux catégories de personnes bien distinctes. Celle des jardiniers d’une part, et celle des personnes ayant un coin de jardin d’une autre part.

Camping chez l'habitant

Après le couchsurfing, découvrez le gamping. Le gamping permet à des propriétaires de jardins de louer à des campeurs une partie de son jardin. C'est un moyen économique de partir en vacances pour les campeurs et l'occasion de gagner un peu d’argent pour les propriétaires de terrain. C'est du gagnant-gagnant.

Lancé en avril 2013, le site Homecamper propose à tous les particuliers, la possibilité de louer à des voyageurs du monde entier leur terrain pour 1 nuit, 1 week-end ou plusieurs semaines.

Investir dans un studio de jardin pour le louer

Greenkub

Greenkub permet aux propriétaires de maisons de rentabiliser leur jardin très simplement avec des studios en bois de 11 m2 à 30 m2 sans avoir besoin de permis de construire. Ils sont réalisés en 5 jours et vendus clé en main.

Greenkub s’occupe de tout, démarches administratives, financement (entre 15 000 € et 40 000 €) et l’installation comprenant les raccordements à l’eau et à l’électricité et les évacuations.

L’installation d’un studio de jardin est donc un moyen de générer facilement un complément de revenu en le louant à un étudiant toute l’année ou à des voyageurs via Airbnb pour les propriétaires proches d’un lieu touristique.

Pour que le studio soit le plus rentable possible, Greenkub prend en charge la recherche de locataires, la gestion locative et la garantie des loyers impayés.


Lectures recommandées sur le même thème :

Vendre les légumes de son jardin

Mettre en location ses objets sur Internet

Louer sa toiture

Louer sa place de parking

Louer une pièce de son logement

Louer sa cave ou son grenier

Louer sa maison pour un tournage

Louer un mur de sa maison à un afficheur


Partager :